En Mai faites ce qu’il vous plait ! Ou pas !

Dans cette décennie où les questions environnementales, sociales et sociétales sont au cœur des débats, le monde entrepreneurial évolue. Et c’est une excellente chose ! Le gouvernement nous accompagne en érigeant des règles et obligations, mais aussi des conseils comme dans la RSE.

Mais en y regardant de plus près, si nous usions tous de bon sens, aurions-nous besoin de toute cette dépense d’énergie pour faire tout simplement ce qui s’impose d’être fait ?

La RSE, qu’est ce que cela veut dire ? (source : www.economie.gouv.fr)

La RSE est un acronyme dont on entend de plus en plus parler, dans les médias mais également au sein des entreprises. Il s’agit de la Responsabilité Sociale (et Sociétale) des Entreprises.

La commission européenne la définit comme l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités et relations commerciales. Elle a développé sept thématiques :

la gouvernance de l’organisation
les droits de l’homme
les relations et conditions de travail
l’environnement
la loyauté des pratiques
les questions relatives aux consommateurs
les communautés et le développement local

Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, leur secteur d’activité ou géographique, leur statut, peuvent entreprendre une démarche RSE.

En d’autres termes, pour une entreprise, il s’agit d’intégrer des préoccupations sociales en environnementales dans son activité. Elle prend l’initiative de se développer en tenant compte de l’intérêt général.

La RSE au Meysset, un travail d’équipe

Nous avons repris l’hôtel & restaurant Le Meysset en 2017. A l’époque, l’établissement était saisonnier. Il ouvrait d’avril à octobre. L’équipe était constituée de 9 salariés en CDD saisonnier.

Dès notre arrivée, notre ambition était d’ouvrir l’établissement à l’année. Cela représentait un sacré défi dans une région dont l’activité touristique est très saisonnière. Ce choix s’est justifié par 3 points :

l’ambition de proposer les services de notre restaurant à la clientèle locale toute l’année
parer aux difficultés de recrutement saisonnier et de formation pour un service régulier
désaisonnaliser le tourisme dans le Périgord

Nous avons donc œuvré pour offrir des emplois stables à notre équipe en créant 5 postes en CDI en 4 ans. Chaque service est désormais encadré par un salarié en CDI pour assurer une continuité dans nos services. Et l’équipe s’est agrandie : 18 personnes nous accompagnent dans la grande aventure.

Nous ne connaissons que trop bien les contraintes liées à notre secteur d’activité : grandes amplitudes horaires, coupures, travail le soir, les week-ends et les jours fériés. Nous avons adapté les postes pour proposer des plannings en accord avec les contraintes des salariés et respectueux de la convention collective.

Par exemple, nous avons accompagné une serveuse au restaurant dans sa reconversion professionnelle en finançant sa formation de gouvernante. A la clé, nous lui avons proposé un poste en CDI de gouvernante.

Nous favorisons également la formation en cours de carrière, comme :

l’initiation à la dégustation de vins
le travail du chocolat
la communication digitale
la gestion des réseaux sociaux
etc…
Une grosse dizaine de formation a déjà été dispensée à notre équipe, et les formations continuent en 2022.

L’environnement au Meysset : des écogestes à une démarche RSE définie

Dès la reprise de l’établissement en 2017, nous avons mis en place ce que nous appelions modestement des « écogestes » : approvisionnement bio et local si possible, tri des déchets, modération de la température du bâtiment, lutte contre le gaspillage alimentaire, …

Ces petites initiatives, qui paraissent naturelles chez soi, demandent de l’organisation et de la rigueur à l’échelle de l’entreprise. En effet, historiquement, l’hôtel restaurant Le Meysset était un établissement saisonnier ouvert d’Avril à octobre. Chaque année, il était nécessaire de former les salariés saisonniers à ces écogestes.

Il y a eu deux tournants majeurs dans le développement des écogestes :

  • la pérennisation de l’équipe en CDI
    Les salariés en CDI se sont d’abord approprié les écogestes existants. Petit à petit, ils se sont engagés dans la démarche de l’entreprise : propositions et mise en œuvre de nouveau écogestes.

D’ici juillet 2022, chaque salarié en CDI aura suivi une formation sur le développement durable (« mise en place d’une démarche éco-responsable dans son établissement »). Aujourd’hui, chaque salarié est invité à mettre ses compétences au service du développement durable de l’entreprise.

  • les investissements majeurs dans l’entreprise
    Nous avons engagé des travaux majeurs dans la structure pour limiter l’impact de notre activité sur l’environnement : installation du double-vitrage dans toute la bâtisse en 2018, installation d’un chauffage réversible à faible consommation d’énergie dans toutes les chambres en 2019, installation de deux bornes de recharge électrique sur le parking en 2020.

Aujourd’hui, nos écogestes sont si nombreux que nous les encadrons par des procédures.

Au restaurant, la lutte contre le gaspillage alimentaire continue, les vins s’orientent vers une sélection 100% bio, les approvisionnements locaux et/ou bio sont de plus en plus nombreux, les fournisseurs sont choisis en fonction de leur volonté à limiter les emballages et de préférence en circuit-court, les déchets verts sont compostés, les herbes aromatiques et fleurs comestibles sont produites sur place, …

A l’hôtel, les produits ménagers polluants ont disparu, le lavage des draps de bain est fait à la demande du client, l’amplitude de température de chauffage et de climatisation est limitée, les savons individuels sont recyclés, les fournisseurs sont choisis en fonction de leur volonté à limiter les emballages, …

Nous sommes maintenant dans une étape majeure : la co-construction avec toute notre équipe d’une stratégie RSE organisée et détaillée. Nous souhaitons qu’elle donne du sens au travail et qu’elle soit en accord avec nos valeurs et celles des salariés.

Cap sur 2030, avec des objectifs à respecter

Le décret tertiaire prévoit l’obligation de mise en œuvre d’actions de réduction de la consommation d’énergie finale dans les bâtiments existants à usage tertiaire afin de parvenir à une réduction de la consommation d’énergie finale pour l’ensemble des bâtiments soumis à l’obligation d’au moins 40 % en 2030, 50 % en 2040 et 60 % en 2050 par rapport à 2010.

Il s’applique à tous les établissements de plus de 1000m2 recevant du public. L’hôtel & restaurant Le Meysset est donc concerné.

En 2030, nous devrions donc justifier d’une baisse de consommation d’énergie de 40% par rapport à 2010. En cas de manquement, une amende administrative de 7500 euros est prévue ainsi que la publication du nom de l’établissement sur une site internet dédié.

Pour atteindre cet objectif, l’amélioration de la performance énergétique de notre établissement ne se serait pas suffisante. C’est toute l’hôtellerie et la restauration qui devrait être repensée…

Vous nous connaissez maintenant, nous n’abdiquerons pas ! La tâche ne sera pas simple et nous y mettrons toute notre « Energie Positive ».

Mais nous aurons encore besoin de vous… Ces objectifs ne peuvent être atteints que si, comme nous, vous adhérez à ces évolutions de nos comportements de tous les jours.

Alors, en Mai, faisons ce qui nous plait, oui, mais faisons-le de façon responsable et respectueuse !

Le réveillon du nouvel an 2022 au Meysset

 

L’hôtel & restaurant Le Meysset revêt ses habits de fête pour la Saint Sylvestre ! Après une année sans réveillon, il semblerait que nous puissions fêter le nouvel an ensemble cette année ! Quelle bonne nouvelle !

Rendez-vous donc à Sarlat, en Dordogne, le vendredi 31 décembre 2021 pour clôturer l’année 2021 en beauté.

En couple, en famille ou entre amis, nous vous invitons à célébrer le nouvel an 2022, autour d’un bon dîner animé. Trois musiciens vous accompagneront pour rendre cette soirée encore plus exceptionnelle.

Le 31 décembre 2021, prenez la direction de la Dordogne, et plus précisément la belle ville de Sarlat, pour une échappée festive au cœur du Périgord.

 

Le Menu de la Saint Sylvestre au restaurant Le Meysset, Sarlat

 

Sans plus attendre, voici le menu de fête que nous avons concocté pour votre diner du nouvel an :

Kir du Meysset et ses amuse-bouches

Huîtres et Céleri en gelée de Champagne, baie rose, Poivre de Sarawak

Le foie gras au naturel, pomme verte, pulpe de Raisin rouge à la Moutarde de Brive

Pavé de Sandre rôti, crème de Topinambours au jus & brisures de Truffe noire

Grenade suspendue dans une liqueur d’écorce

Ballotine de volaille aux Morilles, mousseline de Butternut, Navet au Foie gras, crème de Morilles

Finger de fromage frais au Wasabi, baies de Goji et Sésame torréfié

Fraîcheur aux Citrons Yuzu & caviar

La bûche du Meysset : Fruit de la passion – Chocolat Dulcey

Ce menu vous est proposé au tarif de 98 euros par personne.

Nous vous proposons également ce menu de fête avec accord mets & vins pour 133 euros par personne.

Prolongez les festivités en séjournant à l’hôtel Le Meysset

 

Les 30 chambres de l’hôtel Meysset vous offriront tout le confort recherché pour un séjour apaisant dans le Périgord. Calme, vues imprenables sur deux vallées, et une équipe à vos petits soins pour un séjour reposant dans nos vertes contrées.

La ville de Sarlat proposera des animations dans la cité médiévale jusqu’au vendredi 31 décembre 2021. Vous trouverez le programme détaillé ici

Pour réserver votre séjour de la Saint Sylvestre au Meysset…

Cliquez sur ce lien ou contactez-nous directement au 0553590829 pour bénéficier de nos meilleurs tarifs en direct.

A bientôt à l’hôtel restaurant Le Meysset à Sarlat pour célébrer ensemble le nouvel an 2022 !

 

Hôtel & restaurant Le Meysset

62 route d’argentouleau

24200 SARLAT

“ Se révolter ou s’adapter, il n’y a guère d’autres choix dans la vie ”

 

Confinements #1 #2 et #3 : révolution dans les cuisines du Meysset

Dès la première fermeture des restaurants en mars 2020, nous nous sommes adaptés : nous nous sommes équipés, nous avons pensé de nouveaux menus et nous avons travaillé nos cuissons pour proposer des menus à emporter. Et depuis cette date, à chaque nouvelle fermeture des restaurants, nous nous y sommes remis.

Ne croyez pas que c’est l’aubaine… Nous nous sommes accrochés les premiers week-ends lorsque nous vendions 10, 15 menus en 3 jours. Nous travaillions à perte, mais toujours avec cette volonté de faire plus la semaine suivante.

Concevoir des menus à emporter n’était pas une mince affaire. Il fallait penser pré-cuisson, présentation, réchauffage mais aussi conditionnement, transport… Mais encore plus difficile : il fallait faire savoir que nous proposions des menus à emporter et remporter la confiance de nos clients, peu habitués à ce genre de prestation dans un restaurant gastronomique.

« Comment réchauffer un menu à emporter sans perdre les saveurs et les textures ? »

Cette question nous a été posée chaque semaine. Alors nous nous sommes adaptés – encore – pour détailler à chaque retrait de commande les instructions de cuisson selon l’appareil utilisé.

Aujourd’hui, nous avons remporté notre défi. Les périgourdins et les visiteurs de la région sont désormais habitués à découvrir notre nouveau menu chaque semaine, et nous sommes en rupture de stocks avant la fin de chaque week-end…

Si nous partageons en détail cette aventure avec vous, c’est parce qu’elle nous a fait  découvrir l’envers du décor de la vente à emporter…

Les plateformes de livraison de repas… tueuses de restaurateurs !

Les ventes de plats à emporter ont toujours existé. C’était surtout pour une forme de restauration plutôt conviviale qui s’y prêtait particulièrement bien, comme les pizzas, les kebabs ou les traiteurs qui pratiquent ce commerce depuis des lustres

Les restrictions sanitaires ont poussé de nombreux restaurateurs à se réinventer en proposant à leur tour de nouvelles formules de leurs repas à emporter. Mais il suffit de parler de « Click & Collect » pour que se réveillent les plateformes de livraison de repas. Depuis mars 2020, ces entreprises se propagent et sont en pleine croissance. Et elles sont aussi dangeureuses que ce satané virus. Il faudrait d’ailleurs plutôt les appeler « plateformes de RE-vente de repas à emporter« .

Elles se montrent souvent plus voraces que les OTA. Non seulement elles imposent des conditions de travail des plus précaires et dangeureuses pour tous les livreurs.euses mais elles canibalisent aussi le fruit du travail de vos restaurateurs (+/- 30% de commission pour ces seules plateformes de livraison de repas !!!).

Ces plateformes de livraison de repas ne sont pas implantées à Sarlat, nous ne sommes donc pas directement touchés. Mais, contexte sanitaire oblige, nous proposons désormais la vente de repas à emporter et nous voyons toute la logistique qu’elle implique. Nous ne pouvons que nous révolter pour nos collègues restaurateurs d’autres régions

Comme les OTA, les plateformes de livraison de repas n’offrent qu’une infime part du service mais récoltent l’intégralité des bénéfices

Mieux que des paroles, il faut des actes. Alors nous, nous continuerons à appeler en direct ces restaurateurs qui proposent des plats à emporter, car nous savons bien que ce service ne leurs rapporte rien mais qu’il maintient un lien avec le consommateur et nourrit l’espoir d’une sortie de crise.

Soutenons nos restaurateurs, en évitant d’avoir recours à ces plateformes !

La fin de l’année approche à grands pas, et quelle année… !

Il est temps de préparer une parenthèse enchantée, celle des fêtes de fin d’année. Légèreté, paillettes, et bon diner, c’est ainsi que nous envisageons les derniers jours de l’année.

Et nous souhaitons vivement partager avec vous notre enthousiasme en vous proposant un menu de réveillon à emporter. Les 24 & 31 Décembre, Le Meysset s’invite chez vous, dans vos assiettes !

Le menu de fête du Meysset

Mise en bouche

L’Huître, Sauge et Fruit de la Passion en semi-pris, mouillette au Sésame

Entrée

Notre Foie-gras de Canard au Poivre de Sarawak, Oignons confits, crème d’Artichaut à la barigoule, Brioche aux baies de Goji

Poisson

Les noix de Saint-Jacques juste saisies, pulpe de Potimarron, gel Yuzu et Sucre d’Algue Nori

Viande

Le filet de Canette de Challans rôti, purée de racines à la Réglisse, sablé Noisette et jus de Poire façon Vin chaud

Dessert

L’entremet au chocolat Gianduja et à la Mangue

Ce menu vous est proposé au tarif de 42 euros.

Pour réserver…

Vous pouvez réserver votre menu de fêtes :

  • par email à contact@hotel-meysset.com
  • par téléphone au 05 53 59 08 29

Nous vous proposons ce menu de fête uniquement sur réservation avant le 21 décembre 2020.

Le règlement des menus s’effectue à la réservation par carte bancaire.

Le retrait des commandes aura lieu les 24 et 31 décembre, entre 14 heures et 16 heures, sur place, à l’hôtel restaurant Le Meysset.

Le Meysset vous dit à bientôt !

Chères clientes, chers Clients,

Grâce à vous, l’équipe du Meysset est toujours là !

Vous êtes nombreux à nous avoir rendu visite depuis la réouverture en Mai. Chacun à votre manière, vous nous avez apporté tout le soutien dont nous avions besoin pour avancer.

Jusqu’au bout, nous nous sommes délectés de ces bons moments partagés avec vous. Le dernier service jeudi s’est passé dans la joie et l’envie de profiter jusqu’aux derniers instants.

Encore une fois, MERCI !

Notre dernier client à l’hôtel est parti samedi, et c’est le cœur lourd que nous avons refermé les portes de l’hôtel derrière lui pour une durée indéterminée.

Il est à nouveau temps de vous dire « au revoir »… Pour combien de temps ? Il est encore trop tôt pour le savoir.

Nous sommes déjà nostalgiques des éclats de rires à la piscine, de la vaisselle qui tinte et des verres qui trinquent, des roulettes de valises qui vont, qui viennent.

Nous attendons les retrouvailles avec une énergie à toute épreuve!

C’est certain, cette crise sanitaire n’aura pas raison de notre envie de faire vivre Le Meysset. C’est avec une énergie folle et beaucoup d’optimisme que nous préparons vos prochains séjours.

Pour vous accueillir dans les meilleures conditions, nous maintenons les travaux que nous avions prévu en début d’année 2020. Nous commençons l’installation de la climatisation dans toutes nos chambres. La salle de restaurant va s’ouvrir sur l’extérieur et cette vue splendide sur Sarlat avec de grandes baies vitrées. Un bar va être aménagé pour vos moments détente après une belle journée de visites.

Mais nous renforcons également notre équipe : plus de personnel pour des protocoles d’hygiène et d’accueil renforcés à l’hôtel et au restaurant.

Nous faisons de votre santé et de votre sécurité une priorité. Soyez assurés que nous mettons tout en œuvre pour que vos futures échappées en Périgord soient une réussite.

Alors, à très vite !

Dans l’attente de vous revoir, chères clientes, chers clients, portez-vous bien pour que nous puissions à nouveau prendre soin de vous.

Chaleureusement,

Janetta et Vincent Peyruse

Propriétaires de l’hôtel restaurant Le Meysset

Noël approche… Et vous ne savez toujours pas quel cadeau offrir à vos proches ?

Nous avons pour vous une idée de cadeau qui arrivera à temps sous votre sapin  : la carte cadeau de l’Hôtel*** Restaurant Le Meysset.

La carte cadeau permet à vos proches de venir séjourner à l’hôtel*** restaurant Le Meysset, dans la capitale du Périgord Noir, au cœur de la Dordogne.

Sans restriction de date, elle laisse à vos proches la liberté de venir séjourner chez nous selon leurs disponibilités. Son montant est libre, et vos proches l’utilisent comme ils le souhaitent : à l’hôtel, au restaurant, au bar, … La carte cadeau est valable un an à partir de sa date d’achat.

La carte cadeau est envoyée par courrier, ou par courriel si le temps presse.

Alors, allez-vous mettre un peu de Périgord, de gastronomie et de séjour confortable sous votre sapin ?

Pour nous contacter par email, c’est par ici. Nous sommes également joignables par téléphone au 05 53 59 08 29.

L’hôtel Restaurant Le Meysset célèbre le réveillon du Premier  de l’an

Célébrez avec nous l’arrivée de la nouvelle année lors du réveillon du 31 décembre 2018. Au programme, un diner spécialement conçu pour l’occasion par notre Chef.


Le Menu

Le kir du Meysset et les gougères de la maison

Patience

Le service d’Huîtres « Fine de clair »

Le Turbot rôti au Beurre d’Algue, tempura de Courgettes au Curry et Beurre de Champagne

Le Magret de Canard farci au Foie Gras en croûte de céréales, mousseline de Céleri

Le Brie truffé et la Salade à l’Huile de Truffe

Le Saint-Honoré du Meysset


Ce menu est accompagné d’un accord Mets & Vins (3 verres de vin et une coupe de Champagne)


Soirée de la Saint Sylvestre : 98 euros par personne

 

Pour prolonger votre séjour, l’hôtel Le Meysset vous ouvre ses portes.

Un brunch sera servi de 11 heures à 13 heures le 1 janvier 2019.

 

Réservation :

  • par téléphone : 05 53 59 08 29
  • par email : contact@hotel-meysset.com

Pour sa toute première ouverture à l’année, l’Hôtel Restaurant Le Meysset vous accueille à prix tout doux.

Profitez sans tarder de notre formule chambre standard et petit déjeuner à 89 euros pour deux personnes 🍂🍁 Nous vous garantissons le meilleur tarif disponible sur notre site internet

La carte a également revêtu son manteau d’automne. Après une bonne journée de visite, savourez notre velouté du jour suivi du moëlleux de joue de Boeuf braisé au Vin rouge. Vous trouverez l’ensemble de notre carte d’automne ici

A bientôt sous le soleil indien du Périgord noir, à Sarlat.

Grande nouvelle !

Notre hôtel restaurant *** ouvre désormais à l’année (sauf congés annuels du 2 janvier au 13 février 2019).

Perché sur les hauteurs dominant Sarlat, à 2 minutes de la cité médiévale, l’hôtel est un havre de paix disposant d’une piscine extérieure chauffée et d’une vaste terrasse panoramique dominant deux vallées verdoyantes.

Le restaurant offre une cuisine évolutive au rythme des saisons, ce qui en fait une cuisine saine, respectant l’authenticité des goûts, la qualité des produits. Les producteurs locaux sont à l’honneur.

L’été indien s’installe et le Périgord revêt son manteau d’automne. C’est une période idéale pour organiser votre escapade gourmande à l’hôtel restaurant Le Meysset.

Alors à bientôt !